Aliapur

Contenu de la page : Aliapur

Aliapur est une société anonyme dont les membres fondateurs sont Bridgestone, Continental, Dunlop Goodyear, Kléber, Michelin et Pirelli, qui se répartissent à parts égales les 262 500 euros du capital.
Ce sont également les premiers clients d’aliapur.

L’objectif d’Aliapur est de neutraliser le risque environnemental que peuvent constituer les pneus usagés en France.
La société propose ses services aux producteurs de pneus, afin de les faire bénéficier des économies d’échelle nées de cette démarche fédératrice prévue par la réglementation.
Ainsi en charge de l’accomplissement des obligations environnementales de ses clients, la société Aliapur assure le devenir des pneus usagés en France, c’est -à-dire :

  • la collecte auprès de 40 000 détenteurs et distributeurs sur tout le territoire (principalement des points de vente : garages et centres auto),
  • le tri sur les sites industriels de 29 collecteurs de pneus usagés,
  • le regroupement et la préparation à la valorisation (broyage,...) sur 11 sites de transformation,
  • la valorisation matière ou énergétique auprès de 26 valorisateurs industriels.

Les missions d’Aliapur

•Assumer et garantir la bonne exécution des obligations réglementaires de ses clients.
•Organiser la filière au coût le plus juste avec les différents opérateurs, en contractant des partenariats avec des collecteurs certifiés Qualicert-Valorpneu et des valorisateurs, mais aussi en accompagnant et soutenant les acteurs de la filière.
•Développer et optimiser de nouvelles voies de valorisation pérennes et diversifiées, en soutenant des études et essais pour augmenter les capacités de traitement.
•Préserver le négoce des pneus usagés réutilisables pour abaisser le coût global de l’élimination des pneus usagés et retarder le statut déchet
•Extraire le gisement des pneus usagés non réutilisables à partir de plates-formes de regroupement et de préparation.
•Communiquer régulièrement aux pouvoirs publics et aux consommateurs les résultats de la filière, comparés aux quantités de pneus mises sur le marché.
•Collecter les contributions financières des producteurs dans la limite des tonnages de leurs ventes de pneus , pour financer les opérations constitutives de la filière.

Aliapur investit dans l’avenir

Aliapur consacre une part importante de son budget à la recherche industrielle et au soutien de projets appelant un approvisionnement en pneus usagés.

En résumé, que dit le Code de l’Environnement ?

•Il est interdit d’abandonner ou de brûler des pneus usagés dans la nature.
•La valorisation est préférée à la destruction.
•Tout pneumatique neuf vendu en France de quelque façon que ce soit, doit être valorisé.
•Dans la limite des tonnages de leurs ventes de l’année écoulée, les producteurs doivent collecter ou faire collecter, puis traiter ou faire traiter à leurs frais, les pneus usagés qui sont détenus par les distributeurs ou présents dans les entreprises et collectivités locales détentrices.
•Les producteurs peuvent se regrouper pour assumer collectivement leurs obligations.
•Les distributeurs de pneus neufs doivent reprendre gratuitement les pneus usagés dans la limite de leurs ventes annuelles.
•L’élimination des stocks constitués avant la date d’application du décret est à la charge de leur détenteur.

L’application des textes officiels se traduit généralement par une éco-contribution sur chaque pneu neuf acheté.

Qui sont les producteurs ?

Ceux qui mettent des pneus neufs sur le marché français :
•Les fabricants de pneus vendus en France : les manufacturiers
•Les importateurs de pneus en France : la distribution importatrice
•Ceux qui mettent sur le marché des pneus à leur marque : certains distributeurs
•Les importateurs en France d’engins équipés de pneus : les fabricants et les distributeurs d’engins, construits à l’étranger, qu’ils importent ou introduisent en France.

Qui sont les distributeurs ?

Ceux qui vendent des pneus neufs :
•les garagistes, les centres auto, les points de vente, les réseaux de réparation et de distribution qui vendent des pneus neufs,
•les concessionnaires automobiles, les garagistes vendant des véhicules d’occasion équipés de pneus neufs.

Qui sont les détenteurs ?

•Les entreprises qui possèdent des pneus usagés pour leur activité professionnelle.

Qui sont les collecteurs ?

Ce sont les entreprises qui assurent le ramassage, auprès des distributeurs et détenteurs, de pneus usagés, leur regroupement, leur tri, ou leur transport jusqu’à une installation d’élimination.

Quelles sont les valorisations autorisées ?

•La réutilisation par réemploi ou rechapage
•L’utilisation pour des travaux publics ou de génie civil
•La valorisation énergétique
•L’utilisation pour ensilage par des agriculteurs
•Le broyage et la granulation en vue de la valorisation matière.

L’élimination ne peut se faire que dans des installations agréées (ou leurs équivalents Européens).

Quelles sont les obligations de chacun ?

Les distributeurs doivent reprendre gratuitement un tonnage de pneus usagés égal à celui des pneus neufs vendus par eux l’année précédente.

Les distributeurs et les détenteurs doivent remettre les pneus usagés soit :
•à des collecteurs agréés.
•à des exploitants d’installations de valorisation agréées
•à des entreprises de travaux publics, de remblaiement, de génie civil
•à des agriculteurs pour ensilage.

Les producteurs doivent :
•collecter ou faire collecter, chaque année, à leurs frais les pneus usagés qui sont tenus à leur disposition chez les distributeurs ou détenteurs dans la limite des tonnages de leurs ventes de l’année écoulée.
•Valoriser ou faire valoriser les pneus usagés collectés ou utilisés pour leur propre compte.
•communiquer annuellement à l’Etat les quantités de pneus mis sur le marché et éliminés.
•Ils peuvent se regrouper pour remplir leurs obligations de façon collective.

Les collecteurs doivent recevoir un agrément par leur préfecture, d’une durée de 5 ans
Pour cela, ils doivent respecter leur cahier des charges prévoyant notamment :
•de démontrer une capacité technique et financière,
•d’assurer une traçabilité et de communiquer à l’Etat les quantités de pneus collectés
•l’obligation de collecte dans la zone concernée ;
•les conditions techniques de ramassage, de regroupement, de tri et de transport ;
•l’obligation de ne remettre des pneus usagés qu’à des personnes qui effectueront une valorisation agréée.
•Ils peuvent travailler avec des prestataires qui sont sous leur responsabilité.

Les détenteurs de stocks étaient tenus de les éliminer ou de les faire éliminer avant le 1er juillet 2009.

Avec Aliapur, le pneu usagé devient un nouveau produit

Une fois usé, le pneu conserve encore de nombreuses qualités, ce qui en fait une véritable matière première :
•élasticité
•solidité de la structure
•pouvoir drainant
•pouvoir calorifique
•haute teneur en carbone
•durabilité ...

Certains industriels l’utilisent comme matériau de base pour fabriquer d’autres produits :

  • Gazons synthétiques pour les stades de foot ou de rugby,
  • Combustible de substitution pour les cimenteries ou les chaufferies urbaines,
  • Aires de jeux amortissantes pour enfants,
  • Murs anti-avalanches ou anti-chute de pierres,
  • Sous-couches de routes,
  • Bitumes,
  • Aciérie,
  • Réhabilitation de carrières,
  • Objets moulés (ex : roues de conteneurs déchets).