Accueil > Les éco organismes > Recylum > Recylum : pour une lumière (...)

Recylum : pour une lumière propre

Contenu de la page : Recylum : pour une lumière propre

Quelles lampes doit-on recycler ?

Ce symbole figure obligatoirement sur les lampes recyclables depuis le 13 août 2005 signifiant qu’elles ne doivent pas être jetée avec les ordures ménagères.

A ne pas mettre avec vos ordures ménagères

Se recyclent

Ils sont à déposer chez votre distributeur ou dans votre déchèterie.

Il s’agit principalement des :

  • Tubes fluorescents dits “néons”
    Tube fluorescent
  • Lampes fluocompactes dites “basse consommation”
    Lampe fluo compacte
    Lampe fluo compacte
    Lampe fluo compacte
  • Lampes à LED’s
    Lampe à LED
  • Lampes techniques (exemple sodium haute pression)
    Lampe sodium haute pression

Ne se recyclent pas

Elles sont à jeter à la poubelle (surtout pas avec le verre).

• les ampoules halogènes
• les ampoules classiques à incandescence

Les lampes et l’environnement

Quels avantages à l’usage ?

Des Économies d’énergie

A luminosité égale, les lampes à économie d’énergie consomment 5 fois moins d’électricité que les ampoules à incandescence. L’Agence Internationale de l’Energie estime que le passage mondial à l’utilisation de la lampe fluorescente pourrait éviter l’émission de 470 millions de tonnes de CO2 en 2010, soit près de la moitié des objectifs de réduction du Protocole de Kyoto. Préservation des ressources naturelles et baisse du volume des déchets La durée de vie des lampes à économie d’énergie est 10 fois supérieure à celle des ampoules à filament, ce qui permet de limiter le nombre d’unités produites pour le même service rendu et donc de diviser par 10 la quantité de déchets produits.

Que dit la loi ?

Le code de l’environnement (article L541-2) impose à toute personne détenant des déchets de s’en débarrasser dans des conditions respectueuses de l’environnement. Pourquoi les recycler ? Préservation des ressources naturelles Plus de 93,90% du poids des composants des lampes sont recyclables. Neutralisation du risque de pollution par le mercure
Le mercure, présent en infime quantité dans les lampes, est une substance dangereuse mais néanmoins indispensable au fonctionnement des lampes. Le recyclage des lampes permet de récupérerd’isoler et de réutiliser ce mercure.

Une filière au service de l’intérêt général
Les filières développées par Récylum et les éco-organismes dédiés aux autres appareils électriques et électroniques usagés (téléviseurs, frigos...) s’inscrivent dans une démarche respectant les principes du développement durable et de l’intérêt général :
• bilan écologique global positif,
• développement économique lié à l’activité de la filière,
• promotion du développement des entreprises du secteur de l’économie solidaire (entreprises d’insertion).
Recylum agit pour le compte de ses producteurs adhérents.

Que faire des lampes usagées ?

Déposez-les dans la déchèterie du SICTOM des Monts du Forez la plus proche de chez vous (Saint-Paulien, Craponne sur Arzon, Allègre, La Chaise Dieu, St-Pal de chalencon) : pour consulter les horaires d’ouverture ou leur localisation cliquez sur le lien suivant :
http://www.sictomdesmontsduforez.fr/-Horaires-des-dechetteries-.html
ou rapportez-les chez votre distributeur.

Et les lampes du patrimoine ?

Votre collectivité doit être exemplaire. Les lampes de la voirie et des bâtiments publics sont elles aussi collectées : en déchèterie, par un prestataire ou directement par Récylum.

Et après ?

Depuis le 15 novembre 2006, lors de l’achat d’une lampe à économie d’énergie neuve, vous payez une éco-contribution qu ipermet de financer son élimination en fin de vie. C’est pourquoi, lorsque votre lampe est usagée, vous devez la rapporter en déchetterie ou chez votre distributeur afin qu’elle soit recyclée.

Recylum a développé un outil de géolocalisation qui vous permet de trouver le point de collecte Lampes le plus proche de chez vous, rendez-vous sur le site
www.malampe.org/geolocalisation

Le recyclage des lampes

Produire des tubes fluorescents à partir de verre recyclé nécessite moins d’énergie puisque le calcin (débris de verre) a un niveau de fusion inférieur à celui du sable (matière première principale du verre).
VERRE 88% Réutilisé pour la fabrication de tubes fluorescents neufs, d’abrasifs, de céramiquesd’isolants pour le batiment, ...
MÉTAUX 5% Fer, l’aluminium et cuivre composant notamment les contacts et culots de lampes sont réutilisés dans les filières de fabrication de divers produits neufsTotalement recyclés dans la filière métaux.
AUTRES 4% Incinération permettant la production de chaleur ou d’électricité. PLASTIQUES 4% Pas recyclés à ce jour. Les volumes en jeu sont insuffisants pour la mise en place d’une filière économiquement viable. Ils font souvent l’objet d’une valorisation énergétique (production d’énergie) par incinération.
POUDRES FLUORESCENTES 3% Recouvrant l’intérieur des tubes fluorescents et des lampes basse consommation, sont recyclées pour en extraire les terres rares qui les composent.Neutralisées puis enfouies dans un centre de classe 1.
MERCURE 0,005% Présent en infime quantité, est contenu dans les poudres fluorescentes. De fait il est lui aussi neutralisé grâce à un stockage en CSDU (centre de stockage des déchets ultimes).Totalement récupéré et purifié, puis réutilisé.

Pour en savoir plus sur le recyclage des lampes, cliquez ici :
www.malampe.org